PREMIER VOL

 

Bionic bird nécessite souvent un simple réglage dès le premier vol : pousser la Queue au deuxième cran, activer le battement d’aile au maximum et lancer Délicatement l’oiseau dans les airs. Il est équilibré s’il prend de l’altitude Immédiatement. S’il tourne d’un coté de manière manifeste, ajouter un lest d’aluminium (fourni) en bout d’aile côté opposé à la rotation.

Charger

Suivant votre modèle, l’appareil fourni pour le charger est différent.
La version Premium se charge simplement en déposant Bionic Bbird sur son œuf, une fois celui-ci mis sous tension grâce au bouton situé sous sa base. Il suffit alors d’attendre que l’œuf s’arrête de clignoter. L’adaptateur usb du Deluxe joue le même rôle, cette fois la led passe du rouge au bleu lorsque la charge est finie.

Connecter

Une fois l’appli lancée, après lecture du petit tutoriel, l’écran « recherche oiseau » s’affiche. Après mise sous tension de l’oiseau, le nom de votre Bionic Bird (paramétrable) apparaît à l’écran. Il suffit de cliquer dessus pour se connecter et passer aux commandes de vol.

Voler

Il y a 2 recommandations importantes pour réussir ses premiers vols : la façon de tenir le smartphone, non pas à pleine main comme pour téléphoner, mais simplement posé sur les 4 doigts, avec le pouce sur l’écran pour contrôler les gaz. La seconde est de laisser Bionic Bird prendre de l’altitude confortablement après l’avoir lancé, pendant plusieurs secondes, le smartphone bien à plat, avant de commencer à manœuvrer.

Equilibrer les ailes

Réparer un oiseau qui vole mal en sortant de la boîte est très simple. Il arrive que les ailes soient mal équilibrées et que l’oiseau refuse de prendre de l’altitude. Des petits autocollants en aluminium prévus à cet effet sont présent dans la boîte. Voici comment les utiliser.

Customiser

Ailes et queues sont des pièces faciles à remplacer, en cas de casse ou simplement pour customiser son Bionic Bird. La façon de procéder est identique sur tous les modèles. Ce qui est important, c’est de ne jamais tirer sur l’aile ou la queue par les extrémités, mais toujours au plus près de la base, qui est robuste.